Paraliturgie après un avortement

L'avortement est une rupture radicale entre un enfant non-né et sa famille, en particulier sa mère. Ce rejet ruine la communion spirituelle de la famille concernée, et laisse en la mère la trace d'un vide immense. Il y a tout lieu de penser que l'enfant arrive très vite au Ciel car rien ne le retient d'aller vers la lumière : il la désire dès qu'il la voit. Mais cet enfant est privé de nom. Certes, Dieu le Père "l'adopte", mais il est nécessaire qu'il ait un nom pour rentrer dans l'histoire humaine.

La paraliturgie proposée ci-dessous nous vient de Patricia de Menezes, anglaise, et a été traduite par le père E-M. Gallez et pratiquée dans le diocèse de Toulon avec l'approbation de Mgr Rey. D’autres paraliturgies similaires ont été proposées ici et là et vont dans le même sens, pour répondre au besoin immense des familles concernées et en particulier des mamans qui portent le vide de l’enfant à la mort duquel elles ont contribué.

Cette paraliturgie qui est faite pour être insérée lors de l’offertoire de la sainte Messe apporte un bienfait lié au baptême. Comme tel le baptême ne peut plus être donné pour les morts (1Co 15, 29), mais le nom donné à l’enfant est un acte quasi-liturgique par lequel se fait le pardon et la réconciliation ; l’enfant est alors réintroduit dans l’histoire humaine et les mamans reçoivent une guérison spirituelle, psychologique et physique.

 

Paraliturgie post avortement (autorisation de Mgr Rey)Paraliturgie post avortement (autorisation de Mgr Rey) (132.54 Ko)

Prière de réconciliation et de pardon après un avortement

 

RITE PENITENTIEL avant l’aspersion d’eau bénite

Le Célébrant : Père saint, écoute la prière de ton Peuple assemblé devant toi, il implore ta miséricorde pour tous ces enfants et pour tous ceux qui en ont fait des victimes. Nous voulons ensemble faire cette démarche de pardon envers eux, envers nous et envers Toi qui es le Père de toute miséricorde.

Tous : Seigneur, du fond du cœur, je regrette toutes mes fautes, je demande pardon et désire réparer le mal que j’ai fait.

Le Célébrant : Désirez-vous pardonner à ceux qui vous ont fait du mal ?

Tous : Seigneur, je demande la grâce de pardonner à tous ceux qui m’ont blessée, intentionnellement ou non. Je te demande de les libérer de toute dette envers moi pour toujours et avec l’aide de ta Grâce, j’accepte de prier pour eux. Accorde-leur le repentir, comble-les de ta Miséricorde, de ta Grâce et de ta Guérison.

PROFESSION DE FOI

– Pour vivre dans la liberté des enfants de Dieu, rejetez-vous le péché ?                                          - Je le rejette.

– Pour échapper à l’emprise du Péché, rejetez-vous ce qui conduit au mal ?                                  - Je le rejette.

– Pour suivre Jésus, le Christ, rejetez-vous Satan qui est l’auteur du péché ?                                   - Je le rejette.

– Croyez-vous en Dieu, le Père tout-puissant, Créateur du ciel et de la terre?                                 -  Je crois. 

– Croyez-vous en Jésus Christ, son Fils unique, notre Seigneur, qui est né de la Vierge Marie, a souffert la passion, a été enseveli, est ressuscité d’entre les morts, et qui est assis à la droite du Père?                                                                - Je crois.

– Croyez-vous en l’Esprit Saint, à la sainte Église  catholique, à la communion des saints, au pardon des péchés, à la résurrection de la chair, et à la vie éternelle ?                                                                                - Je crois.

PRIERE POUR LES ENFANTS NON-NÉS

Frères et sœurs, confions maintenant à la bonté du Dieu qui guérit, tous ceux qui ont été gravement blessés dans leur innocence et leur dignité; et confions à sa miséricorde les âmes des enfants morts sans baptême  afin qu’ils puissent trouver leur demeure dans son Royaume.

Le Célébrant : Que demandez-vous au Père pour ces enfants ?

Tous : Unis dans notre désir pour le salut éternel de ces enfants dont la vie a été interrompue et pour tous les enfants morts avant la naissance, eux dont l’âme a été créée par Dieu à Son Image, nous demandons au Père par la puissance du Saint-Esprit et dans le saint Nom de Jésus de leur accorder la grâce d’entrer dans la Vie éternelle et dans la Communion des Saints. Dieu Tout Puissant, regarde avec bienveillance les âmes de ces enfants victimes innocentes des péchés d’autrui : bénis-les et accueille-les au sein de la Sainte Famille dans Ton Eglise.

Le Célébrant : Seigneur, tu nous as tous formés dans le sein maternel ; tu nous connaissais tous par notre nom dès avant les siècles. Nous désirons maintenant nommer les tout-petits que nous te présentons d’un nom que nous porterons dans nos cœurs pour toujours.

C’est en invoquant la puissance salvatrice du Nom de Jésus, comme il nous l’a demandé, que nous te présentons nos prières. (Ceux qui le désirent s’avancent et remettent le prénom de l’enfant, et leurs intentions au prêtre qui dépose les images sur l’autel, pendant un chant de joie partagée).

BENEDICTION DES CIERGES

Seigneur notre Dieu, par Ton Fils qui est la Lumière du monde, tu as donné aux hommes la clarté de Ta Lumière. Daigne bénir ces cierges +.

Que la Lumière du Christ ressuscité dans la gloire, dissipe les ténèbres de nos cœurs et de nos esprits, afin que nous avancions dans la vie en enfants de la Lumière et que nous puissions, quand Il viendra, aller à sa rencontre dans son Royaume avec tous les Saints du Ciel.

CONSECRATION DES ENFANTS A MARIE – Chant.

Date de dernière mise à jour : 16/07/2020