25 mai 2020. Regard sur l’actualité, regard de foi.

Un regard sur l’actualité, et un regard de foi.

Le climat : on nous parle beaucoup du réchauffement climatique, mais n’oublions pas de parler des capacités militaires de manipulations climatiques : déjà en 1967, l’US Air Force, était capable en 1967 de prolonger la saison des moussons et de bloquer les routes d’approvisionnement ennemies. Depuis 1993, le système HAARP (High Frequency Active Auroral Research Program) va beaucoup plus loin. Il est intéressant d’observer comment depuis plus de 20 ans, alors que certains gouvernements disaient non à ceci ou à cela, ils ont changé d’avis après « un événement climatique extrême ».

La mort et la stérilisation : Bill Gates a déclaré publiquement « si nous faisons un vrai bon travail de vaccination, nous pourrions réduire la population mondiale de 10 à 15 % ». Il s’agit de vaccination contenant des adjuvants qui stérilisent les sujets jeunes ou des adjuvants déclenchant des pathologies chez les sujets âgés ; et d’autres moyens (Réf. Voir « Innovating to Zero ! », discours prononcé lors de la conférence annuelle TED2010[1], Long Beach, Californie, 18 février 2010). En effet, depuis plus de 20 ans, les vastes programmes de vaccination de la BMGF en Afrique, en Inde et dans d’autres endroits du monde ont enregistré un record de stérilisation involontaire des femmes entre 14 et 49 ans. Voir En 2014 et 2015 : le Kenya a mené un programme massif de vaccination contre le tétanos, parrainé par l’OMS et l’UNICEF[2].

L’identité numérique : Certaines forces politiques et économiques cherchent à implémenter une dictature numérique au moyen d’une stratégie du choc qui pouvait être une épidémie, (cf. le Livre Bleu rédigé en 2004 par le lobby du numérique en France, le GIXEL devenu ACSIEL en 2013), dans lequel étaient exposés certains stratagèmes pour faire accepter dans l’opinion publique le développement de l’identité numérique. Plusieurs technologies de certificat numérique plus ou moins invasives sont à l’étude: dans votre Smartphone ; dans un bracelet électronique ; sur la peau sous forme de tatouage à points quantiques; sous la peau sous forme de puces électroniques. Ce qui se dessine donc, c’est : une identification électronique pour chaque personne sur la planète – sous la forme d’une nano-puce, éventuellement injectée en même temps que la vaccination obligatoire. Cette nanopuce pourrait être téléchargée à distance avec toutes les données personnelles. De l’argent numérisé, plus d’argent liquide. Le déploiement universel de la 5G, suivi plus tard par la 6G, nécessaire pour le contrôle de la population, quel que soit l’impact sur la santé des hommes, de la faune et de la flore – et quelle que soit son influence sur les infections virales, comme peut-être l’actuel COVID19.

Le transhumanisme : on sait actuellement faire des modifications biologiques sur les humains en leur injectant des gênes étrangers (une sorte de vaccin contenant de l’ADN), l’injection pouvant être faite par un virus. On cherche ainsi à augmenter les capacités des soldats, mais il est plus facile avec cette technique de détruire (en générant un dimorphisme ou un cancer) que de guérir ou d’améliorer les capacités[3], donc cela peut être une arme ! On sait modifier les humeurs des soldats, un peu comme une drogue et par conséquent on sait induire des comportements que la personne n’aurait normalement pas. Il peut être intéressant pour une armée que les soldats ne fuient pas dans une situation devenue très critique, mais on peut imaginer toute sortes de manipulations des comportements.

La crise du Covid 19 encourage le financement de telles recherches par l’Agence des Projets de Recherche Avancée de la Défense du Pentagone (DARPA). On cherche aussi à mettre au point des marqueurs pour contrôler tout humain depuis sa naissance jusqu’à sa mort. Les promoteurs du projet ne s’en cachent même pas[4].

Notons que, contrairement aux autres agences de l’ONU, l’OMS a été créée en 1948 par la Fondation Rockefeller (RF)[5]. Il convient également de noter qu’environ la moitié du budget de l’OMS provient de sources d’intérêt privées, principalement de l’industrie pharmaceutique, mais aussi d’autres sources, comme les géants des télécommunications.

Le contrôle des populations.

Mai 2020. « En Israël, tout le monde doit installer et utiliser l’application préparée par le Mossad qui permet de retrouver tous vos contacts. L’application peut vous envoyer un message texte disant : « Vous êtes passé devant une personne infectée par le coronavirus ; vous devez immédiatement vous rendre chez vous et y rester à l’isolement pendant quinze jours ». […]. À Moscou, le régime de contrôle est également assuré par une application. Une personne qui s’est rendue à l’hôpital ou même chez un médecin doit installer l’application et envoyer un selfie chaque fois que l’application le lui demande, même au milieu de la nuit. L’omission de se conformer à cette exigence dans la minute qui suit est punie d’une amende de 4000 roubles (55 dollars US). Et si vous dormez profondément, vous vous réveillerez le matin avec un tas d’amendes à payer, tant pis pour vous. […] Le ministre russe des affaires étrangères, Sergueï Lavrov, a prédit que notre liberté de circulation d’avant le Covid ne reviendrait pas. »[6]

La manipulation mentale : le LSD pendant la guerre du Vietnam pour que la jeunesse ne se révolte pas, puis les concerts pop avec de la drogue plus ou moins gratuite, puis la télévision comme addiction car elle produit des endomorphines équivalentes à la drogue, ajoutez les jeux vidéos et tous les écrans, le cerveau régresse fortement à des fonctionnements primaires, ajoutez des stress par des attentats et des crises économiques, et vous faites une population enfantine, psychotique, manipulable à souhait.

Réveillons-nous ! Il est encore temps de limiter les dégâts de ce qui se prépare : « ils » ont en banque des millions, mais nous, nous sommes des millions…

 

Un regard de foi.

Satan rêve d’unifier le monde à la place de Dieu et de son Messie Jésus. Cette unification n’a rien à voir avec une communion de nations et de groupes humains qui coopèrent en vue de leur bien commun. Il s’agit d’un projet consistant à accaparer tous les pouvoirs du monde entre les mains d’une poignée de gens qui se considèrent comme des dieux et qui considèrent le reste de l’humanité comme des esclaves.

Jésus avait mis en garde : « Vous ne pouvez pas servir Dieu et Mammon » (Matthieu 6, 24), Mammon étant une sorte de Dieu de l’argent. L’argent anonyme. C’était le piège car, par l’argent des sociétés anonymes, on peut manipuler en secret tous les pouvoirs de ce monde, en les achetant les uns après les autres. Une grosse crise économique comme celle que nous traversons leur permet de racheter encore davantage d’entreprises fragilisées. Cette phase du projet diabolique d’unification mondiale est déjà réalisée en grande partie, y compris dans l’imposition d’un conformisme culturel mondial. Il reste la partie politique : installer un gouvernement mondial, une monnaie mondiale, une police mondiale. Alors, n’ayant plus de concurrent, celui qui sera à la tête de ce monde d’oppression esclavagiste « se fera voir », et, bien sûr, se fera adorer, c’est l’Antichrist. Et il fera adorer son maître, Satan.

Ceux qui rêvent de dominer les autres (ce qui est un trait commun de tous les courants « messianistes ») ou qui sont pleins de haine et de mépris, ceux-là s’empresseront d’adorer l’Antichrist, même si son gouvernement mondial provoque des catastrophes et des génocides, l’impiété et la corruption morale. Ceux qui sont acquis au vrai et seul Messie, Jésus, et tous ceux qui auront œuvré contre les méfaits de l’Antichrist et auront limité sa nuisance prendront position contre celui-ci. Dès lors, le Jugement sera prêt. On comprend donc pourquoi Dieu permettra la « manifestation » de l’Anti-Christ. Car une fois que les hommes auront pris position, « comme l’éclair en effet, jaillissant d’un point du ciel, resplendit jusqu’à l’autre, ainsi en sera-t-il du Fils de l’homme lors de son Jour » (Luc 17, 24). Il est écrit :« Le Seigneur Jésus supprimera l’Impie par le souffle de sa bouche et l’anéantira par l’éclat de sa venue. La venue de cet impie sera portée par le travail de Satan avec toutes sortes d’œuvres puissantes, de signes et de prodiges menteurs, trompant par toutes les formes d’injustice ceux qui se perdent, parce qu’ils n’ont pas accueilli l’amour de la vérité qui les aurait sauvés. A travers cela Dieu leur envoie une puissance d’égarement qui les fera croire au mensonge, afin que soient jugés tous ceux qui n’ont pas cru à la vérité mais qui ont pris plaisir à l’injustice » (2 Th 2, 8-12). Devant la Vérité, ceux qui ne la supporteront pas disparaîtront, peut-être parce qu’ils deviendront fous (il y a parfois déjà des exemples) ou peut-être parce le cerveau humain ne peut pas supporter une contradiction absolue. Nous ne pouvons pas imaginer cela à l’avance mais, la bonne nouvelle, c’est que ce Jugement ne sera pas une œuvre d’hommes, avec des armées et des tueries, ni le Dar al-Islam contre le Dar al-Harb, ni du « monde des Lumières » du laïcisme contre « l’obscurantisme des croyances ». L’élimination de l’Antichrist sera l’œuvre du Seigneur Jésus venant sur les nuées !

Après la mort de l’Antichrist, il y a aura un temps de paix, mais pas avant !

Pour la foi chrétienne, le temps de paix suivra la mort de l’Antichrist, il y en aura d’autant moins auparavant que l’on s’en rapproche ! Cette paix ne sera pas simplement une absence d’animosité, elle sera une plénitude, dans la grâce du rayonnement de la Venue glorieuse du Christ. Celle-ci est un événement universel portant à la fois le jugement de l’Antichrist (2Thess 2, 3-12) et la vivification des justes (Hébreux 9, 28). Les apparitions du Christ ressuscité en donnent une idée, dans le sens il s’est montré en « corps glorieux ». Au Jour du Jugement, Jésus reviendra dans la gloire pour une « régénération » (Mt 19, 28) et une « restauration » (Actes 3, 21) accomplissant le règne de Dieu « sur la terre comme au ciel » (Mt 6,10). « Celui qui fait le bien vient à la lumière » (Jean 3, 21) : lors de ce Jour, non seulement les témoins de Jésus régneront avec lui, mais aussi tous ceux qui auront refusé le mal (Apocalypse 19, 4). Alors les hommes, dans la présence spirituelle et glorieuse du Christ et des saints qui l’accompagneront, s’organiseront en formant ce que saint Irénée, vers l’an 200, appelle le « royaume des justes », « le prélude de l’incorruptibilité, royaume par lequel ceux qui en auront été jugés dignes s’accoutumeront peu à peu à saisir Dieu »[7]. C’est aussi ce qu’on appelle symboliquement le 7e jour, avant le 8e jour qui est l’éternité, quand le Christ « remettra » le royaume au Père (1Corinthiens 15, 22-28).

Ce que j’explique largement dans mon étude biblique : « La Venue glorieuse du Christ, véritable espérance pour le monde », éditions du Jubilé 2016 (imprimatur). On pourra consulter sur ce site quelques extraits ou quelques commentaires dans la section : https://www.foi-vivifiante.fr/pages/la-venue-glorieuse-du-christ/

Françoise Breynaert, docteur en théologie.

Foi-vivifiante.fr

 


[1] https://www.ted.com/talks/bill_gates_innovating_to_zero/up-next

[2] https://www.globalresearch.ca/mass-sterilization-kenyan-doctors-find-anti-fertility-agent-un-tetanus-vaccine-2/5678295

[3] https://www.wired.com/2012/12/andrew-herr/

[7] Saint IRENEE, Contre les hérésies, V, 32, 1

 

HAARP Antichrist climat Covid 19 économie numérique