Kibeho : Notre Dame des sept douleurs.

Emissions radio (Radio Maria France)

  1. Sanctuaires du monde - Françoise Breynaert: Medjugorje et Kibeho 2019-05-15 - Comme les fleurs bien arrosées, ainsi le chrétien pratiquant (Kibého et Medjugorje)
  2. Sanctuaires du monde 2019-05-22 Medjugorje et Kibeho 2 (Françoise Breynaert) - Chants de Kibého. Tendresse dela Mère du Verbe
  3. Sanctuaires du monde - 2019-05-24 Medjugorje et Kibeho 3 (Françoise Breynaert) - Explication du chapelet des 7 douleurs
  4. Sanctuaires Du Monde - 2019-05-28 Medjugorje et Kibeho 4 (F Breynaert) - Vision de la chapelle et des différents lieux de Kibeho
  5. Sanctuaires du monde 2019-05-31 Medjugorje et Kibeho 5 (F Breynaert) - Chanter avec le coeur. Kibeho et Medjugorje concernent le monde.
  6. Sanctuaires du monde - 2019-06-03 Medjugorje et Kibeho 6 (F Breynaert) - Le 15 août 1982. Les larmes de la Mère du Verbe. Visions dramatiques.
  7. Sanctuaires du monde 2019-06-05 Medjugorje et Kibeho (F  Breynaert) - "voyage mystique" de Nathalie. Offrande rédemptrice de la souffrance.
  8. Sanctuaires du monde 2019-06-07 Kibeho (Françoise Breynaert) - Les dernières apparitions à Marie-Claire, Nathalie, Alphonsine.

A Kibého, Notre Dame demande le chapelet des 7 douleurs

Le signe de croix.

  1. La prière d’introduction

Mon Dieu, je T'offre ce Chapelet des Sept Douleurs pour ta Sainte Gloire et pour honorer ta Sainte Mère en méditant et en partageant sa douleur avec Elle. Je T'en supplie, donne-moi de regretter les péchés que j'ai commis, aide-moi à être doux et humble comme je le dois, afin de pouvoir obtenir toutes les indulgences qu'il contient.

  1. L'acte de contrition des péchés:

Mon Dieu, j'ai un très grand regret de vous avoir offensé, parce que vous êtes infiniment bon, infiniment aimable et que le péché vous déplait. Je prends la ferme résolution avec le secours de votre sainte grâce de ne plus vous offenser et de faire pénitence. Amen

  1. Je vous salue Marie (x3)
  2. Mère de Miséricorde, rappelez-nous tous les jours la Passion de Jésus.
  3. Les Sept Douleurs:
  1. Le vieillard Siméon annonce à Marie qu’un glaive de douleur transpercera son Cœur: (Lc 2,22-35)
  2. La fuite de Jésus en Égypte: (Mt 2,13-15)
  3. La douleur du Cœur de Marie lors de la disparition de Jésus: (Lc 2, 41-52)
  4. La Vierge Marie rencontre Jésus qui porte la Croix: (Lc 23,27)
  5. La Vierge Marie au pied de la Croix de Jésus: (Jn 19, 25-27)
  6. La Vierge de Marie reçoit le Corps de Jésus dans ses bras: (Jn19, 38-40)
  7. La Vierge Marie met le Corps de Jésus au tombeau: (Jn 19,41-42)

NB: Après chaque Douleur, on récite 1 Notre père, puis suivent 7 Je vous salue Marie.

6)       La prière de conclusion:

«Reine de Martyrs, ton âme a été éprouvée dans un océan de Douleurs; je T'en supplie, en souvenir des larmes que Tu as versées pendant ce mystère, daigne m'obtenir et à tous les pécheurs une entière contrition»

7) Et on récite trois fois:

«Cœur profondément Douloureux et Immaculé de la Vierge Marie, priez pour nous qui avons recours à vous».

---

Cette prière est à prier les mardis et les vendredis. Ainsi que les 14 et 15 septembre. 

Origine du sanctuaire

En 2001, le 29 juin, l’évêque de Gikongoro, Mgr Augustin Misago, fit une Déclaration définitive portant sur la reconnaissance officielle des apparitions de la Vierge Marie à Kibeho, aux trois voyantes reconnues :

Alphonsine née en 1965, elle a 16 ans au début des apparitions (Ce fut à Alphonsine qu’a été révélé le vocable de la «Mère du Verbe (Nyina wa Jambo)». « Mère du Verbe » et « Mère de Dieu », sont deux appellations équivalentes, comme l’apparition l’a elle-même indiqué[1], Mère de Dieu (Umubyeyi w’Imana).

Nathalie, née en 1964, elle a 17 ans au début de ses apparitions (la souffrance expiatoire et de la prière incessante pour un monde qui va très mal et risque de tomber dans un gouffre),

Marie-Claire, née en 1961, elle a 21 ans au début de ses apparitions (Comme voyante, elle est connue surtout pour le message à propos du Chapelet des 7 Douleurs de la Vierge Marie, allant de pair avec un urgent appel au repentir.)

 

[1] A. MISAGO, Déclaration de l’évêque de Gikongoro portant jugement définitif sur les faits dits ‘apparitions de Kibeho’, (Gikongori, 29 juin 2001), p. 15

 

Un aperçu des messages

Voici le récit du message reçu le 29 octobre 1983 tel que Nathalie l’a résumé dans une brochure:

  • «Je suis venu pour vous annoncer que le monde va mal, vous rappeler ce que vous avez oublié: vous montrer le vrai chemin»
  • «Le monde va mal et tout ce que je vous ai dit est un remède qui peut sauver le monde»
  •  «Ayez la volonté du cœur et tout vous sera possible»
  •  «C’est votre lassitude qui vous fait rater beaucoup de choses»
  • «Ne cherchez pas à voir avec les yeux du corps, mais plutôt avec les yeux du cœur»
  • «Je souffre à cause de ceux qui ne m’aiment pas alors que je le leur demande! Viendra un temps où ils voudront m’aimer alors qu’il sera trop tard»
  • «Vous lavez-vous? Je vous demande si vous vous confessez.»
  • «Vous levez-vous? Je vous demande si vous voulez vous détacher des choses du monde qui vous empêchent de nous suivre»
  • «Êtes-vous éveillés? Je vous demande si vous êtes attentifs parce qu’il se passe beaucoup de choses et vous ne les voyez pas.»
  • «Ce ne sont pas des bonnes paroles qui nourrissent l’âme, qui te conduisent vers nous, mais plutôt des bonnes actions»
  • «Tu peux dire que tu es guéri de ton péché quand tu parviens à te préserver de le répéter.»
  • «Quand vous priez, évitez de satisfaire vos corps pour qu’ils ne vous distraient pas. C’est pourquoi tu dois te mortifier, te repentir pour pouvoir prier sans distraction»
  • «Avant de commencer la prière, dispose d’abord ton cœur, demande la force, la lumière le courage et la disponibilité».

Dernières apparitions de Kibého

15 septembre 1982, dernière apparition publique à Marie-Claire

Marie-Claire est née en 1961, sa dernière apparition publique eut lieu le 15 septembre 1982, fête de N-D des sept douleurs.

«Ce jour-là, Elle m’a dit d’aller dire aux Évêques qu’Elle est venue pour tous les Rwandais ainsi que pour le monde entier, et qu’Elle veut qu’on construise une chapelle, afin que ceux qui viendraient pour prier puissent disposer d’un lieu adapté à la prière. Elle précise qu’Elle n’exige pas une chapelle qui serait immense, mais ils (évêques) sont invités à la bâtir selon les propositions qu’ils jugeront eux-mêmes utiles. » (cfr. Interrogatoire du 7 avril 1983)

Marie-Claire est aussi orientée par la Vierge Marie vers sa vocation au mariage. La Vierge lui révèle que la vocation religieuse n’est pas son chemin de vie et qu’elle n’en serait même pas capable. Elle se mariera le 22 août 1987.

Nathalie (née le 2 février 1964, elle a maintenant 21 ans)

11 juin 1983

À la fin de la prière communautaire et en présence de l’abbé Misago Augustin, qui sera en 1992 évêque du lieu des apparitions, la Vierge Marie apparaît à Nathalie et lui délivre le message suivant:

 «Je suis venue pour vous rassembler et non pas vous séparer»

La Vierge Marie nous exhorte:

  • Demandez de la lumière, de l’humilité, sinon vous vous perdrez»
  • Où nous perdrons-nous?
  • Dans l’obscurité, dans un gouffre terrible
  • Sauvez-nous de ce gouffre, protégez-nous, nous faisons des efforts malgré nos faiblesses.
  • Demandez sans cesse:

*L’humilité: pour être humble en tout.

*Le discernement: pour pouvoir distinguer le bien et le mal

*La lumière: pour que je vous éclaire sur le bon chemin

*La force: pour que vous puissiez vaincre tout ce qui vous tente

*Le Courage: pour pouvoir accomplir notre mission et vaincre la paresse

*La persévérance: pour ne faire que notre volonté sur ce monde.

 

3 décembre 1983

Cette date fut la dernière apparition publique à Nathalie.

«Pourquoi faites-vous des rites païens de culte à Lyangombe et à des esprits des morts? Sachez que vous ne pouvez pas marcher dans deux voies. Cela ne vous mènera à rien.»

La Vierge Marie nous demande de nous détourner de Satan:

  • Sache que ceux-là qui empoisonnent les autres travaillent pour Satan; il peut s’incarner en une personne, et c’est cette personne qui le transmet aux autres. Crois-tu que la sorcellerie existe?
  • Tantôt j’y crois, tantôt je n’y crois pas!
  • Sache que tout ce qui vient de Satan n’est que du poison, et prends-en garde et sache qu’il est en vous, cherchant en qui injecter son venin, pour que celui-ci à son tour l’inculque dans ses proches. Veillez donc et ayez recours à nous pour que vous ne deveniez pas des instruments de Satan. Quel remède avez-vous contre la contamination maléfique?
  • Le remède que nous avons contre cet empoisonnement c’est de ne pas pratiquer l’occultisme, la divination et le spiritisme.
  • Pourquoi vous adonnez-vous à des cultes maléfiques?
  • Nous nous adonnons à cela parce que Satan nous tente souvent avec les avoirs du monde, il donne facilement à celui qui lui demande et ainsi les gens accourent vers lui.
  • Personne d’autre ne peut vaincre tout le mal si ce n’est Dieu et sa Mère. Gardez-vous donc de cheminer dans deux voies, elles sont fatigantes et ne mènent nulle part. Il est écrit: «Tu adoreras et aimeras ton Dieu uniquement». Penses-tu que combiner le chemin de Dieu et celui de Satan est une bonne chose? Choisis-en un, celui de Dieu.
  • Aidez-nous à vaincre Satan et tout ce qui vient de lui, ainsi nous pourrons vous aimer davantage, revenir à vous, et suivre le chemin que vous nous indiquez.
  • Sachez aussi que nous voyons tout ce que vous faites, vous camoufler aux yeux des hommes alors que Dieu voit le mal que vous faites, à quoi cela vous sert-il? Paraître chrétiens aux yeux des hommes alors que vous ne l’êtes pas devant Dieu, à quoi cela vous sert? Revenez à nous parce que nous connaissons tout ce dont vous avez besoin. Demandez-nous, nous vous donnerons; aussi bien les soins de vos corps que les soins de vos âmes. Combattez Satan et tout ce qui vient de lui.[1]

Résumé de la suite du message du 3 décembre 1983

  • «Vous ne devez pas oublier tout ce que je vous ai dit»
  • «Priez (x3) sans hypocrisie parce que le monde va mal»
  • «Sachez que la bonne pratique de l’obéissance est dépréciée et que l’obéissance vaut plus que tous les sacrifices. Je demande à tout le monde l’obéissance»
  • «Pardonnez-vous mutuellement, respectez-vous mutuellement et soyez en bons termes les uns avec les autres»
  • «Vous lavez-vous? » «Vous levez-vous?» «Êtes-vous éveillés?»
  • «Vous lavez-vous? (Je vous demande si vous vous confessez).»
  • «Vous levez-vous? (Je vous demande si vous voulez vous détacher des choses du monde qui vous empêchent de nous suivre)»
  • «Êtes-vous éveillés? (Je vous demande si vous êtes attentifs parce qu’il se passe beaucoup de choses et vous ne les voyez pas).»
  • « Ce sont les apparitions publiques qui s’arrêtent ici, mais tu continueras à bénéficier d’apparitions privées» «Sache que je suis toujours avec toi, ne te sens jamais seule et ne recule pas dans ta mission pensant que tu es loin de mon regard. Je t’en prie, fais toujours ma volonté»

Dernières apparitions à Alphonsine

Alphonsine, née le 23 mars 1965, a maintenant 18 ans.

Apparition du 15/8/1983 – La Vierge Marie donne une mission très importante à Alphonsine de prier pour l’Église et pour ses pasteurs, pour les personnes consacrées, et pour les vocations. Alphonsine dit que lors de l’apparition du 15 août 1983 et celles qui sont postérieures à cette date, la Vierge Marie lui a annoncé que des épreuves et des persécutions attendaient l’Église Catholique dans un proche avenir et que l’Église, en Afrique en particulier, allait connaître à nouveau des martyrs.

28 août 1983 La Vierge Marie demande encore à Alphonsine de prier sans cesse et sans relâche pour l’Église car de grands tourments l’attendent dans les temps qui viennent.

9 octobre 1983. La Vierge Marie exhorte encore Alphonsine à prier pour l’Église: «Tu dois prier beaucoup pour l’Église sans jamais oublier et tu dois prier également pour ses pasteurs»

(Alphonsine deviendra religieuse dans une congrégation qui prie pour le pape et pour l’Eglise).

28 novembre 1983 : Alphonsine reçoit de la Vierge Marie un rappel de prier pour l’Église: «Dans tes prières, tu dois prier beaucoup et chaque jour pour l’Église, et sans oublier ses pasteurs» Elle ajouta: «Cela ne te fait-il pas peur du fait que je revienne sur l’Église?»

Le 28 novembre 1988 :Alphonsine :  «La Mère du Verbe insiste sur les Saints Sacrements de l’Église, surtout sur la Réconciliation et l’Eucharistie»

L’apparition du 28 novembre 1989 – dernière apparition publique

Cette date marque la fin des apparitions publiques de Kibeho. L’apparition, à Alphonsine, a débuté à 16h pour se terminer à 17h30: Cette apparition a été centrée sur la question de la fin des apparitions et la récapitulation du message de Kibeho en général.

«Je suis contente de vous, heureuse des fruits qui sont nés à partir du moment où je suis venue au Rwanda»

La Vierge Marie a donné différents conseils à des personnes ciblées et à des personnes de différentes catégories sociales: jeunes familles, personnes consacrées, dirigeants du pays et des malades.

Voici les points importants du message du 28/11/1989

  1. Mes enfants, le fait que je vous dise au revoir ne signifie pas que j’oublie l’Afrique ou le monde entier, cela ne veut pas dire que j’oublie les Rwandais
  2. Alphonsine était mon instrument. Elle n’était point votre Dieu
  3. Je vous demande de ne pas oublier l’amour que je vous ai témoigné en venant chez vous.
  4. Mon Fils a souffert, on l’a persécuté et dénigré, mais cela ne l’a pas empêché de demeurer le Roi du ciel et de la terre.
  5. Oh, vous tous qui êtes traités de fous du fait que vous aimez prier! Vous tous qui êtes traités d’égoïstes ou d’inactifs parce que vous choisissez la vie consacrée à Dieu! Eh bien je vous le dis, un jour vous serez comblés de joie.
  6. Mes enfants, mes enfants! Je vous bénis tous, autant que vous êtes! Ma bénédiction, je ne la donne pas seulement à ceux qui sont venus à Kibeho même, mais je la donne aussi au monde entier.
  7. Il n’y a pas de richesse qui soit supérieure à un cœur pur.
  8. Vous, qui êtes confrontés à toute sorte de difficultés dans votre vie. Si celles-ci persistent, il faut savoir les présenter en offrande.
  9. Vous qui rencontrez des difficultés dans vos familles: pensez à la Sainte Famille qui a vécu dans une extrême pauvreté, sans bénéficier d’une attention de la part des gens, et dans vos soucis quotidiens, placez-vous sous son haut patronage.
  10. Vous les consacrés à Dieu: une vie pareille est exigeante et ardue; il importe beaucoup que vous demeuriez fidèles à vos engagements.
  11. Vous les jeunes, à votre âge on croit qu’on est capable de tout. Veillez donc à ne pas tomber de façon irréversible.
  12. Vous tous les dirigeants, vous avez le pouvoir d’être responsables du peuple. Ne tuez pas, mais sauvez, ne soyez pas des voleurs, mais partagez avec les autres. Ne soyez pas infidèles à la parole donnée en trahissant ceux qui veulent pointer du doigt vos propres fautes. Je vous le dis, je vous le dis, je vous le dis: Quand vous agirez d’une manière malhonnête contre qui que ce soit à cause de son amour pour les hommes, de sa lutte pour la dignité de la personne humaine, de son souci pour le bien-être des autres, de son zèle pour le bien tout court, de son ardeur dans l’amour de Dieu, toutes les mesures que vous prendrez contre lui ne lui nuiront pas.
  13. Mes enfants, en vérité je ne vais pas rester avec vous aussi longtemps que d’habitude, car l’essentiel, je vous l’ai déjà communiqué et ce que j’attendais encore de vous, je viens de vous le dire maintenant. Comme je vous l’ai déjà dit, je voudrais simplement vous répéter une fois de plus que je suis contente de vous. Je suis contente des fruits des messages depuis que je suis arrivée au Rwanda; quant aux malheurs qui s’abattent sur vous, n’en soyez pas trop troublés, car rien n’est plus fort que Dieu lui-même.
  14. Encore une fois je vous le dis, mes enfants, il n’y pas sur la terre un lieu où l’on soit à l’abri des malheurs. Ce qui importe, c’est de savoir les accepter convenablement, sans se plaindre.
  15. Maintenant, mes enfants, bien que j’exauce d’habitude vos prières, je prends en considération cependant le fait que vous vous êtes donnés la peine d’effectuer de longs voyages en venant vers moi. Pendant ce bref moment que je vous accorde, ditesmoi tout ce que vous désirez (un silence pendant quelques instants).
  16. Mes enfants, je vous dis au revoir. Je vous aime! Je vous aime! Je vous aime beaucoup! Mais malheur à celui qui se montrera indifférent à cet amour que je viens de vous promettre et de vous exprimer».
  17. Je suis venue pour vous, je suis venue pour vous, je suis venue pour vous! Car je voyais que vous aviez besoin de quelque chose.

S’adressant à Marie, Alphonsine dit «Quand tu es venue la première fois, il y a 8 ans, j’étais une enfant. Maintenant je suis adulte. Mais c’est Toi qui m’as éduquée. À présent je dois prendre mes responsabilités»…. «Tu m’a aidée pour accomplir mes missions. Continue à m’aider à rester fidèle à ton message». … «Aide-moi à ce qu’on ne fasse pas de moi une idole, qu’on ne me fasse pas jouer un rôle. Je n’ai été qu’un instrument. Je sais que Tu n’abandonnes pas ceux qui sont venus ici. L’enfant de Marie ne se sépare pas de la Croix. Comme toi, Maman, il garde la souffrance dans son cœur».

Lien internet: http://kibehosanctuary.com/index.php/fr/presentation/documentation

 

[1] Traduction du texte de Myr Kizito Bahujimihigo, BIKIRA MARIYA NYINA WA JAMBO, Ubutumwa yatangiye i Kibeho p.109