Mystères joyeux

Mystères joyeux

Chapelet mystères joyeux (avec saint Jean-Paul II à Lourdes)

Annonciation

« Mais Marie dit à l’ange :

"Comment cela sera-t-il, puisque je ne connais pas d’homme?"

L’ange lui répondit : "L’Esprit Saint viendra sur toi,

et la puissance du Très-Haut te prendra sous son ombre ;

c’est pourquoi l’être saint qui naîtra sera appelé Fils de Dieu. »

Et voici qu’Elisabeth, ta parente, vient, elle aussi,

de concevoir un fils dans sa vieillesse,

et elle en est à son sixième mois, elle qu’on appelait la stérile ;

car rien n’est impossible à Dieu.

Marie dit alors : Je suis la servante du Seigneur ;

qu’il m’advienne selon ta parole ! »

(Lc 1, 34-38)

 

« Bienheureuse, Marie, toi qui a cru !

Que Marie nous aide à accueillir d’un cœur simple l’annonce de l’Amour de Dieu, à y croire, malgré les doutes que la société et notre propre esprit murmurent à notre cœur.

Ne craignons pas. Et si ces difficultés demeurent, nous prierons pour progresser dans la foi, malgré elles ou plutôt grâce à elles, car c’est là que se prouvent notre confiance, notre fidélité. » (St Jean Paul II prie le rosaire à Lourdes)

 

Visitation

 

« En ces jours-là, Marie partit et se rendit en hâte

vers la région montagneuse, dans une ville de Juda. »

(Lc 1, 39)

 

« Marie partit en hâte chez sa cousine Elisabeth. La foi et l’espérance conduisent à l’amour du prochain. Toute existence tire sa valeur de la qualité de l’amour. Dis-moi quel est ton amour et je te dirai qui tu es. » (Jean Paul II prie le rosaire à Lourdes)

Noël

« Or il advint, comme ils étaient là,

que les jours furent accomplis où elle devait enfanter.

Elle enfanta son fils premier-né,

l’enveloppa de langes et le coucha dans une crèche,

parce qu’ils manquaient de place dans la salle. » (Lc 2,6-7)

 

« Heureux ceux qui font une place à l’enfant qui survient et que certains rejettent, à la personne que la société trouve inutile, à la personne qui souffre dans son corps et dans son esprit, à celle qui a oublié sa dignité humaine. »

(St Jean Paul II prie le rosaire à Lourdes)

 

Présentation de Jésus au Temple

 

« Et lorsque furent accomplis les jours

 pour leur purification, selon la loi de Moïse,

ils l’emmenèrent à Jérusalem pour le présenter au Seigneur,

selon qu’il est écrit dans la Loi du Seigneur :

Tout garçon premier-né sera consacré au Seigneur,

et pour offrir en sacrifice,

suivant ce qui est dit dans la Loi du Seigneur,

un couple de tourterelles ou deux jeunes colombes. »

(Lc 2,22-24)

 

« Marie, apprends-nous à prier. Comme Marie, laissons-nous habiter par la fougue de l’Esprit Saint. Beaucoup d’entre nous ont redécouvert la joie de la prière. Penser à Dieu en l’aimant, le louer ensemble, écouter sa parole. La prière n’est pas d’abord pour nous satisfaire, elle est dépossession de nous-mêmes pour nous mettre à la disposition du Seigneur. Le laisser prier en nous. » (St Jean Paul II prie le rosaire à Lourdes)

 

Jésus perdu et retrouvé au Temple

 

« Ne saviez-vous pas que je dois être

dans la maison de mon Père ? »

(Lc 2,49)

 

« La révélation de son mystère de Fils tout entier consacré aux choses du Père est une annonce de la radicalité évangélique qui remet en cause les liens même les plus chers à l’homme face aux exigences absolues du Royaume. » (St Jean Paul II, RVM, 20)

 

« O Mère, bénie entre toutes les mères, je te confie les jeunes ici présents, les jeunes de l’univers entier. Je te supplie pour tous et pour chacun. Donne leur la grâce d’aimer la vie, de faire totale confiance à ton fils Jésus Christ, de collaborer concrètement à l’Eglise, à sa mission de vérité, de justice et de paix. » (St Jean Paul II prie le rosaire à Lourdes)

 

Chant à Marie.